A PROPOS

 

 

 Conscient que

 

Vous, vous êtes et nous, nous sommes
Des hommes pareils
Plus ou moins nus sous le soleil
Mêmes cœurs entre les mêmes épaules
Qu’est-ce qu’on vous apprend à l’école
Si on y oublie l’essentiel
On partage le même royaume
Où vous, vous êtes et nous, nous sommes…Des hommes pareils...   Francis Cabrel

 

    

 

                        Comment ?

 

Je change ma perception et je perçois la joie de l'être vivant.

 

     Comment ?

 

Prendre une décision sans faire appel aux valeurs, conditionnements et autre jugement normatif: un défi pour l'individu d'aujourd'hui.

 

                                  Comment ?

 

Agir en tant qu'être conscient de ce qui se joue " maintenant "et se détacher des comportements "grégaires"pour ne plus être prisonnier d'un système de valeurs lié à l"image.

 

Dés que je fais appel à ma mémoire subjective, je me limite à ce que je connaît ou à ce que l'on m'a dit et je me coupe de l'intelligence de l'être. Je me crée une forme de vérité, une image de la réalité qui m"enferme dans une programmation, une histoire que je me raconte.

 

L'ordinateur est programmé, il n'est pas intelligent. L'être intelligent est celui qui crée le programme, la nouveauté. La réalité émerge constamment, elle n'est pas figé dans la forme, l'image que j'en ai en fonction de données mémorisées prévisibles. Il est plus facile de prédire la réponse du programme que de prévoir l'inconnu.

 

Accepter d'être intelligent c'est accepter de ne pas connaître le résultat sinon rien de nouveau ne jaillit de la source.

 

Notre choix présent, s'attacher à une image, pensée programmée et en subir la programmation ou être l'intelligence qui se cache derrière la forme: La conscience d' "être" le programmateur" et cesser de définir la réalité en fonction de la pensée, projection subjective de la mémoire sur l'écran mental.

 

.
    Comment ?

 

Sortir du piège du temps, la mémoire, projection d'images, en sachant qui "JE" suis.

 

Mais: Qui suis"JE"?

 

"JE" dirais que "JE" suis à la fois la perception de la science et la science de la perception en un tout non dissociable:

 

"La conscience de "L'être".

 

Faire alors confiance à l'inconnu de la création que je met en place maintenant, sans supposer et me sur-imposer des limites oniriques. "JE" sort du rêve de la pensée: "JE" m'éveille.

 

Je fais le choix de "L'être",présent, vivant, réel et non de l'image pleine d'étiquettes et de jugements créé par la pensée réfléchi sur le mental qui reçoit l'information. Je laisse l'espace pour permettre à la réalité, nouveauté, d'émerger. .

 

Dans le monde de l'image tout passe par le voile de la pensée, la mémoire sur l'écran mental, dans la réalité tout est présence et essence.

 

L'être conscient, crée à partir de L'essence, la réalité, il ne se raconte pas d'histoires.Il sait qu'il est libre de tout système de pensées, la joie de "L'être" sans forcément tomber dans un état de béatitude et de contemplation spirituelle.Qu'il soit dans l'action ou pas, il est présent et peux percevoir à cent pour cent l'information nécessaire à son action ou pas. Il ne laisse rien au hasard ni à l'emprise de la programmation: " La pensée " pour ne pas en payer le prix: " Souffrance ".

 

Joelle

 

 

 

L'intelligence de "L'être": Créer à partir de L'essence.

 

 

Séminaire:

 
"L'être" accompagné vers L"éveil"

 

 Intervenante: Joelle,

Ancienne sportive de haut niveau.

Diplômée au professorat de sport jeunesse et sport, licenciée en:

Physiologie et Entrainement.

Vingt quatre ans d'enseignement en zone d'éducation prioritaire.

 

Auteur des articles:

L'intelligence de L'être.

Nouveaux philosophes/Nouvel enseignement/ Nouveau JE(u).

La vérité: Une croyance de l'avoir vers la conscience de l'être.

L"attachement à l'image: le monde de l'idole.

                                                                                                                          Contact

Consultez le blog, lire les articles